Philippe Couillard contre la réforme du mode de scrutin

Il dénonce l’idée de la CAQ et du PQ.

Le premier ministre Philippe Couillard est inquiet de la volonté du PQ et de la CAQ de réformer le mode du scrutin.

Les parties s’engagent à déposer un projet de loi faisant passer le nombre de circonscriptions de 125 à 75.

Le député de Roberval souligne que le poids régional serait diminué à l’Assemblé nationale via ce projet, puisque la région perdrait des circonscriptions. 

Roberval fusionnerait avec une partie de Lac-St-Jean et Dubuc fusionné avec Chicoutimi et Jonquière.

La proposition prévoit que le nombre de députés reste le même puisque les circonscriptions seraient remplacées par des sièges déterminés via une liste.