Derniers tours de manivelle pour Unité 9

Les tournages d’Unité 9 ont pris fin hier soir

Le rideau est tombé sur Unité 9. Après sept années de tournages effrénés, composés de scènes-chocs, poignantes, explicites, intimes et parfois sanglantes, les derniers tours de manivelle ont été donnés à Montréal hier soir, au terme d’une journée riche en émotions.

Le réalisateur Jean-Philippe Duval a tourné les séquences finales avec Ève Landry, interprète du populaire personnage de Jeanne Biron. La veille, Guylaine Tremblay (Marie Lamontagne) avait reçu une longue ovation avant de quitter le plateau.

Jointe au téléphone, hier en fin d’après-midi, l’auteure Danielle Trottier parlait d’un double deuil : celui d’une histoire et celui d’une équipe, tissée serrée depuis les tout débuts du feuilleton, en 2012.

« C’est très dur de rester dans l’esprit des scènes, parce qu’on a tous les larmes aux yeux. »

L’auteure tenait à assister au déroulement des opérations, notamment pour profiter d’un « moment seule » au cœur du décor, une fois les techniciens partis. « Unité 9, ça a été majeur dans ma vie d’auteure », a-t-elle confié, la voix empreinte d’émotion.

Fruit du hasard, le tournage d’Unité 9 a pris fin au même moment où était diffusée la finale de mi-saison du drame carcéral, qui continue de rallier 1 500 000 téléspectateurs, selon les données confirmées de Numéris.

L’épisode d’hier était passablement différent de celui qu’on nous avait servi à pareille date l’an dernier juste avant la pause des Fêtes, dans lequel on dépeignait, de manière somme toute explicite, le viol collectif de Jeanne. Cette fois, aucune séquence d’une telle violence n’a été présentée. On a préféré y aller en douceur, en proposant notamment une scène à fleur de peau dans laquelle Suzanne (Céline Bonnier) annonce à Marie qu’elle compte déménager pour aller rejoindre son fils. Voir ces deux comédiennes d’exception se donner la réplique avec autant de vérité et d’humanité va certainement nous manquer.

Ailleurs, Eyota Standing Bear (Natasha Kanapé Fontaine) et Jeanne ont quitté le maximum, Trécée Coicou (Schelby Jean-Baptiste) poursuit son opération charme auprès de Yatabéré (Goûchy Boy), et Mariposa (Sabrina Bégin Tejeda) continue sa descente en enfer depuis la mort de Shandy (Catherine-Anne Toupin).

Secret dévoilé

À quoi s’attendre des 12 derniers épisodes, qui seront diffusés à compter du 8 janvier ? Selon la courte bande-annonce offerte en clôture d’épisode, on prévoit des rapprochements entre Choquette (Mathieu Baron) et Josée Tessier (Catherine Paquin-Béchard), et d’autres explosions de Boule de quilles (Kathleen Fortin).

Quant aux téléspectateurs qui espèrent voir Marie dire enfin la vérité à Lucie (Émilie Bibeau), leur souhait sera (enfin) exaucé, laisse entendre Danielle Trottier.