Desbiens en croisade contre le ministère de l’Environnement

Selon le maire, il est difficile de faire vivre des projets reliés à ce ministère.

Desbiens refuse de se conformer aux demandes du ministère de l’Environnement afin de réduire ses rejets de phosphore.

Les sommes qui doivent être investies par les municipalités riveraines sont démesurées comparativement aux minimes quantités de phosphore qui se retrouvent dans l’eau du lac St-Jean, selon le maire Nicolas Martel.

Il ajoute qu’il est difficile de faire des projets reliés à ce ministère.

Le maire de Desbiens espère que le nouveau gouvernement de la Coalition Avenir Québec aura d’autres alternatives pour régler cette situation.