FRANCE PARADIS

L'ex-maire de Saint-Bruno songe à poursuivre la municipalité

il assure qu’il n’a rien à se reprocher et affirme que chacune de ses dépenses a été entérinée par le conseil municipal.

L’ancien maire de Saint-Bruno, Réjean Bouchard assure qu’il n’a rien à se reprocher et affirme que chacune de ses dépenses a été entérinée par le conseil municipal.

D’ailleurs, il étudie actuellement la possibilité de poursuivre la municipalité pour diffamation.

Avant de porter des accusations publiquement à l'ex-maire, on devrait y réfléchir trois fois, la loi me permet d'utiliser les données publiques pour poursuivre la municipalité en diffamation et actuellement on est en train d'étudier le dossier. Vous savez la loi est clair, il y a une faute ou il n'y a pas de faute!

Réjean Bouchard, ex-maire de Saint-Bruno

Le rapport du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation fait état de 8025$ en dépenses injustifiées qui lui ont été remboursées entre 2012 et 2016.

Rencontré hier par Planète Radio, l’ex premier-magistrat a présenté des pièces justificatives démontrant l’étendue de ses dépenses.

La majeure partie de ce qui lui ai reproché est en lien avec les conjoints/conjointes des élus qui voyaient eux-aussi leurs dépenses remboursées lors d’événements de financement ou de congrès

CRÉDIT PHOTO : FRANCE PARADIS