«On doit admettre que ce génie qu’était Michael Jackson était un pédophile!» -Serge Denoncourt

La deuxième portion du documentaire-choc «Leaving Nerverland» de Dan Reed a été diffusée lundi soir

On y entend le témoignage de deux hommes de 36 et 40 ans, Wade Robson et James Safechuck, qui soutiennent avoir été agressés sexuellement par Michael Jackson dans les années 1980 et 1990, alors qu’ils n’étaient âgés à l’époque que de 7 et 10 ans. Pour le metteur en scène Serge Denoncourt, qui est un ami proche de Wade Robson, les révélations faites dans le documentaire sont maintenant la preuve que le roi de la pop était un pédophile et l’on devra maintenant vivre avec cette réalité tout comme les victimes de celui-ci. En entrevue avec Paul Houde à l’émission Le Québec Maintenant, Serge Denoncourt a mentionné qu’il était au courant de la version des faits de Robson depuis quelques années et qu’il le croit à 100%, même s’il admet d’emblée que l’amitié qui le lie à Wade l’empêche d’être impartial. Il n’y a aucun doute dans son esprit que son ami dit la vérité.

«J’étais au courant de cette histoire depuis quelques années. Wade est un grand ami à moi et il m’avait raconté son histoire. […] C’est un enfant qui a vécu un lavage de cerveau par son idole! […] En voyant le film, j’ai eu la même tristesse et le même dégoût que lorsque Wade m’a raconté son histoire. Et je ne peux pas être objectif, je suis totalement subjectif… c’est un ami et je le crois complètement et sans aucun doute et je pense que maintenant que c’est sorti, on a plus le choix, on doit admettre que ce grand grand talent, ce génie qu’était Michael Jackson était un pédophile et il va falloir vivre avec ça pour le reste de nos jours!»

Serge Denoncourt

Alors que la chaîne BBC a décidé de bannir toutes les chansons de Michael Jackson, la suite du spectacle du Cirque du Soleil n’est pas encore compromise. Pour le metteur en scène, la solution c’est de cesser d’acheter des billets.

«Moi je pense que c’est le public qui va décider. Au Cirque du Soleil ils ne sont pas idiots et ils se questionnent beaucoup en ce moment, mais si les gens arrêtent d’aller voir «One» de Michael Jackson, bien ils vont fermer le spectacle! […] Est-ce qu’on peut encore écouter la musique de Michael Jackson, je ne le sais pas, j’en ai pas d’opinion… je suis très très mal à l’aise avec tout ça!» Serge Denoncourt