Aller au contenu

Maxime Gobeil blanchi par la déontologie policière

Maxime Gobeil blanchi par la déontologie policière

Le policier Dolmissois, Maxime Gobeil, a finalement été blanchi par la déontologie policière.

Le comité devait analyser si Maxime Gobeil n’avait pas commis de fautes déontologiques lors de la collision mortelle survenue en juillet 2015 alors qu’il répondait à un appel d’urgence.   

Le commissaire lui reprochait notamment de ne pas s’être comporté de façon à préserver la confiance du public en roulant beaucoup plus vite que la limite permise et de ne pas avoir utilisé son véhicule avec discernement.  

Rappelons que Maxime Gobeil avait également été acquitté au criminel en 2018 de Conduite dangereuse ayant causé la mort de trois personnes âgées.

Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les nuits Planète
En direct
En ondes jusqu’à 06:00