12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • François Lambert et Caroline Néron enterrent la hache de guerre autour d'une bouteille de vin

François Lambert et Caroline Néron enterrent la hache de guerre autour d'une bouteille de vin

François Lambert et Caroline Néron enterrent la hache de guerre autour d'une bouteille de vinHPQ

Est-ce qu'on assisterait à la naissance d'une amitié entre Caroline Néron et François Lambert? C'est peut-être un peu trop tôt pour le dire, mais on peut quand même assumer que les deux ont choisi d'enterrer la hache de guerre et passer à autre chose après quelques controverses houleuses. Les deux ont après tout bien des points en commun, alors pourquoi ne pas se concentrer là-dessus? Ils semblent maintenant penser dans la même lignée, comme on avait pu le voir il y a quelques semaines après que François ait partagé sa compassion pour la fermeture définitive de l'entreprise Caroline Néron Bijoux.

C'est François Lambert qui s'est confié sur leur rencontre amicale via sa page Facebook en avouant qu'il avait été surpris de recevoir une invitation de Caroline Néron sur sa page Instagram dimanche soir dernier. Malgré quelques réticences, l'ancien Dragon a accepté son offre et c'est finalement chez Caroline ce mardi soir que les deux se sont rencontrés.

« J’arrive chez elle et la première réaction de sa part : ''Pourquoi as-tu accepté?'' Effectivement, bonne question. Pourquoi avoir accepté son invitation? Parce que je ne suis pas en guerre et deuxièmement, qu’il faut être capable de se regarder dans le miroir lorsqu’on donne une opinion sur un sujet », a-t-il écrit avant d'expliquer qu'il ne regrettait pas d'avoir donné son opinion sur les déboires entrepreneuriaux de Caroline Néron. Selon lui, dès qu'on s'affiche au public, on doit être prêt à recevoir la critique. Lui-même a commenté l'affaire et, donc, il était prêt à en parler avec la principale concernée, surtout parce qu'il comprend sa réalité : « J’ai donné mon opinion sur l’entreprise de Caro et sa façon de gérer à plusieurs reprises. Je suis très conscient qu’elle n’était pas contente et pas en accord avec tout ce que j’écrivais. Normal que cela lui ait fait de la peine. À elle et à ses proches. L’entrepreneuriat a la cote et les entrepreneurs sont devenus des stars. C’est normal que les critiques soient présentes. »

Cependant, François Lambert a admis avoir à l'occasion mélangé son droit à l'opinion à celui du potinage. Il s'est excusé à Caroline d'avoir participé à des discussions qui n'avaient pas lieu d'être et qui ne le concernaient pas. « Donner son opinion n’est pas de faire du potinage et j’ai croisé cette ligne en parlant que quelqu’un m’a dit que Caro s’achetait une Cadillac. Premièrement, ce n’était pas vrai et deuxièmement ce n’est pas de mes affaires. J’ai croisé cette ligne en disant à la radio qu’elle devrait s’effacer pour au moins 18 mois. Je me suis excusé. »

Il est alors revenu sur la faillite de Caroline et les propos qu'il a portés. Il ne regrette pas ce qu'il a dit, car il a donné son opinion à titre d'entrepreneur. Une chose que Caroline comprend, et ce n'était pas la raison de leur rencontre. « Je n’étais pas là pour m’excuser de mes écrits et je ne le ferai pas non plus. Et elle ne me l’a pas demandé non plus. On a jasé pendant trois heures d’entrepreneuriat, de famille, d’ex, de décoration, de son parcours, du mien. Bref de tout. »

François Lambert a terminé son texte en écrivant simplement qu'il avait passé une très belle soirée et que peu importe ce qui est arrivé à l'entreprise de Caroline Néron, il n'en demeure pas moins qu'elle est une battante.

On ne pourrait être plus d'accord! 

En direct de 20:00 à 00:00
1894
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.