Aller au contenu
Collision mortelle à Chicoutimi

La thèse de l'accident demeure privilégiée

La thèse de l'accident demeure privilégiée
/ Cogeco Média

La thèse de l’accident demeure la cause privilégiée par les enquêteurs du service de police de Saguenay dans la collision mortelle qui a coûté la vie à une mère de famille vendredi soir à Chicoutimi. 

Marie-Jo Maurais et son conjoint Maxime Duperré ont été happés par une chargeuse sur le boulevard Saint-Paul, alors qu’il marchait en bordure de la route. La mère de 32 ans est décédée de ses blessures à l’hôpital. 

Le porte-parole, Hervé Berghella, affirme que le conducteur de la chargeuse s’est rendu par lui-même en compagnie de son patron au poste de police après avoir entendu parler de l’accident dans les médias. 

Le conjoint de Marie-Jo Maurais était sur nos ondes lundi matin afin de sensibiliser la population. 

0:00
11:07
Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les nuits Planète
En direct
En ondes jusqu’à 06:00