Aller au contenu
Mort d'un travailleur à Normandin

Une gestion déficiente de la circulation piétonne en cause

Une gestion déficiente de la circulation piétonne en cause
Une pelle hydraulique / iStock

L’enquête de la CNESST sur la mort d’un travailleur le 10 octobre dernier à Normandin révèle une gestion déficiente de la circulation piétonne sur le chantier, surtout dans les zones de recul.


L'employé de 60 ans de l’entreprise Excavation Michel Paradis inc. compactait du sable et du gravier pour une piste cyclable près de l’avenue du Rocher lorsqu'une pelle hydraulique, manœuvrant en marche arrière, l’a écrasé mortellement.

 


L’opérateur, concentré sur sa tâche, n’a pas vu son collègue se déplacer dans la trajectoire du véhicule.

 


Selon Radio-Canada, le rapport de la CNESST, publié mercredi, souligne que l’attention de l’opérateur et les lacunes dans la gestion de la circulation piétonne ont contribué à l’accident.

 


Après la tragédie, la CNESST a suspendu les travaux. Ils ont repris huit jours plus tard, après que l’entreprise a instauré les mesures de sécurité nécessaires pour les piétons sur le chantier.

Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les nuits Planète
En direct
En ondes jusqu’à 06:00