Aller au contenu

Le mouvement sans affiche électorale prend de l’ampleur

Le mouvement sans affiche électorale prend de l’ampleur

Le mouvement lancé de renoncer aux affiches électorales lors de la campagne électorale municipale prend de l’ampleur dans la région. 


Après le candidat à la mairie de Saint-Félicien Gervais Laprise, le conseiller sortant à Alma, Frédéric Tremblay, invite ses adversaires et même les autres candidats ailleurs dans la région à faire de même afin de poser un geste pour l’environnement. 

Plusieurs autres candidats dans la région ont déjà confirmé avoir l’intention de ne pas utiliser les affiches électorales, dont la candidate à la mairie d’Alma, Lucille Gagnon.

L’adversaire de Frédérick Tremblay dans le district #4, Maxime Gagné, dit comprendre le côté environnemental d’une telle décision, mais voit tout de même l’utilité d’utiliser des pancartes électorales.

Par ailleurs, à Saguenay, la présidente d’élection a demandé aux candidats de retarder la pose d’affiches électorales municipales au lendemain de l’élection fédérale afin d’éviter la confusion pour les électeurs, même si la vraie date était le 17.

Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 104.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Planète Weekend
En direct
En ondes jusqu’à 15:55